Quand accueillir un chiot

Bienvenue à l'élevage familial

de cockers anglais,

le "Domaine de Pâturages" !

Arrivée du chiot : pourquoi l’accueillir pendant les vacances n’est pas une bonne idée


Beaucoup de futurs maîtres se demandent quelle est la meilleure période pour accueillir leur chiot. La période des vacances s’impose à eux comme une réponse évidente, or nous allons voir pourquoi ce n’est pas le cas. En effet, si vous accueillez votre chiot en période de congés, il est certain que vous allez avoir tout le loisir de vous occuper de lui. Cependant, cela comporte un inconvénient, car votre chiot va s’habituer à votre présence permanente, ce qui ne sera pas la réalité le reste de l’année.


Concrètement, que risque-t-il de se passer ?

Pendant les vacances, en général, toute la famille est réunie, chacun pourra s’occuper du chiot, jouer avec lui toute la journée. En plus, avec un peu de chance il fera beau, le chiot sera dehors souvent, idéal pour lui apprendre à être propre !

Mais, parce qu’il y a un « mais », la période des vacances de façon générale ne va pas être propice pour l’aider à rester seul une fois que tous les membres de la famille auront repris leurs activités à l’extérieur. Effectivement, vous allez être avec lui tout les jours, (peut-être jusqu’à trois semaines s’il s’agit de la période des grandes vacances) et il va être entouré de plein de monde du matin au soir, chouchouté, pris dans les bras … le paradis pour un chiot qui va très vite en prendre l’habitude. D’ailleurs, chaque jour passé va le conforter dans cette idée. Étant donné que cela va être une situation très agréable pour lui, vous allez penser que tout va bien. Mais votre chiot ne peut pas se douter que ce n’est pas la réalité dans laquelle il sera le reste de l’année.


Imaginez le déchirement pour lui, le jour ou vous reprenez le travail avec des horaires et une présence, qui n’auront plus rien à voir avec les vacances .Là, fatalement vont commencer les problèmes.

Sans le vouloir, vous allez dégager un stress dû à la culpabilité de laisser votre chiot seul après tous ces jours passés avec lui. Un stress que votre chiot va ressentir.

Lui mettre à sa disposition, jouets ou autres accessoires, ne sera pas suffisant pour le calmer. Ce qu’il voudra c’est votre présence, et surtout se retrouver dans la situation de ces derniers jours.


Fatalement, lorsque vous rentrerez chez vous, des dégâts vous attendront (plus ou moins importants) et la « machine à stress » est en route avec tout ce que cela comporte de désagréments. Sachez que si votre chiot se met à détruire tout en votre absence,  la raison ne sera pas la vengeance conséquence du fait de le laisser seul, mais simplement l’angoisse et la panique de se retrouver seul.


Comment faire ?

Comment faire pour concilier l’envie, le besoin d’avoir un chien avec les contraintes que nous impose notre mode de vie.

Tout le monde n’a pas la même disponibilité, il est impératif de dégager un peu de temps mais pas plus de 3 ou 4 jours, pour habituer votre chiot à rester seul, et cela quelle que soit la période à laquelle vous allez l’ accueillir.

Autant cela n’est pas grave si votre chiot n’assimile pas encore tous les ordres de base (assis, couché, pas bouger),  il sera toujours temps de les lui enseigner  plus tard, autant lui apprendre à rester seul avec douceur et patience, lui permettra d’être serein pendant vos absences, et vous, d’être moins stressé.

Il faudra être beaucoup patient et tolérant envers votre chiot, et surtout ne pas sanctionner ses éventuelles bêtises.