Le piège des chiots vendus en animalerie

Bienvenue à l'élevage familial

de cockers anglais,

le "Domaine de Pâturages" !

LE PIEGE DES CHIOTS VENDUS EN ANIMALERIE

Ce n’est pas toujours facile de résister à une tentation… Surtout quand elle a à peine deux mois et vous regarde avec ses deux beaux yeux d’un air piteux derrière la vitrine d’une animalerie. Y succomber est un geste impulsif que vous pourriez éventuellement regretter.

Voici 4  raisons pour lesquelles il ne faut jamais acheter un chien, en animalerie !

1. Acheter un chiot en animalerie, c’est encourager les usines à chiot

Afin de faire le plus de profit possible, la plupart des animaleries se procurent leurs chiens dans des usines à chiots offrant une qualité de vie médiocre aux « reproducteurs » ainsi qu’à leurs chiots. Leur priorité étant de faire de l’argent, ces chiens passeront la plupart du temps leur vie dans de petites cages à subir grossesse après grossesse, comme s’ils n’étaient que des machines à produire des chiots.

Certaines animaleries tenteront de cacher l’exploitation avec de jolies photos des chiots jouant dehors ou avec des humains. Ce n’est souvent qu’une façade qui sert à vous faire croire que le chien a été élevé dans une belle famille et non dans un endroit miteux...

2. Ces chiots auront plus de problèmes de santé

Adopter d’une usine à chiot, ça vient aussi avec un taux plus élevé de problèmes de santé!


C’est souvent ce qui arrive lorsque nous n’avons aucun moyen de connaître le pedigree du chiot et que votre chiot est issu de croisements des plus farfelus tels que des labradors croisés teckels qu’ils essayeront de vous vendre sous le nom de labrador miniature. Vous croirez que c’est le meilleur des mondes : le tempérament d’un labrador avec la grosseur du teckel. Non! Une tonne de problèmes de santé peuvent être associés avec ce type de croisements. Ils ne sont pas faits pour être reproduits ensemble! Imaginez les problèmes de dos que ce type de chien pourrait développer.


D’ailleurs, ce n’est pas comme si les usines faisaient attention à avoir des chiens de reproduction en bonne santé. Il est également fréquent que les chiots passent leurs premiers mois entassés dans des cages, ce qui n’est pas du tout l’idéal pour leur développement ainsi que leur socialisation.


De plus, il arrive fréquemment que les chiots provenant de tels endroits meurent quelques jours après leur adoption à cause du stress ou après avoir attrapé le Parvovirus.


La solution : Les éleveurs canins


Les éleveurs font tout leur possible pour garder une bonne génétique côté comportemental et santé dans leur lignée afin que la race puisse évoluer de façon positive dans les standards établis.

Il existe un mythe persistant que les chiens croisés seraient plus résistants aux maladies non héréditaires que les chiens de race pure : des études ont démontré que ce n’était pas nécessairement vrai.



3. Les chiots provenant d’animaleries ont plus de problèmes de comportement

Des études démontrent un plus haut taux d’agressivité chez les animaux provenant d’animalerie que ceux provenant d’éleveurs éthiques.


Ces études ont aussi soulevé le fait que les chiots d’animalerie avaient souvent des craintes sociales liées à la génétique ou aux conditions « d’élevage ». Plus précisément, des chercheurs ont étudié plus de 413 chiens adultes achetés en boutique pour animaux ainsi que 5657 chiens acquis d’éleveurs non commerciaux.


Les analyses ont révélé que les chiens venant d’animalerie sont généralement plus nerveux, plus énergiques, font plus de demandes d’attention et sont plus distraits. Dans cette même étude, ils ont découvert que les chiens provenant d’animaleries avaient 30% à 60 % plus de chances de démontrer de l’agression ou de la peur envers les chiens ainsi qu’envers les étrangers, de souffrir d’anxiété séparation, de faire des fugues et d’avoir des problèmes de sensibilité aux manipulations.


Manque d’expériences positives et de socialisation

Plusieurs problèmes de comportements développés chez des chiens obtenus en animalerie peuvent être dus à des manquements au niveau de la socialisation (qui a lieu entre 2 et 4 mois) parce qu’ils sont gardés en isolement dans des cages.



4. Les chiens provenant d’animaleries sont plus souvent abandonnés

Il est fréquent de voir des gens acheter un animal en boutique pour animaux sur un coup de tête : il est si mignon et semble triste dans sa cage.


Habituellement, ces personnes n’auront pas assez réfléchi à toutes les conséquences et coûts reliés à l’achat d’un chien :

1.Vétérinaire

2.Gardiennage et pension

3.Nourriture

4.Cours d’éducation canine/dressage

5.Temps…


Lorsque le chiot fait ses besoins partout dans la maison, qu’il détruit des biens ou lorsqu’il devient adolescent et qu’il développe de l’agressivité, les gens sont pris au dépourvu et se rendent dans un refuge pour abandonner l’animal. L’usine à chiot garde son argent et une place de plus est prise dans un refuge!

 

Adopter un chiot n’est pas une mince affaire!

Afin de ne pas encourager les usines à chiot, d’éviter de nombreux problèmes de santé et comportementaux qui pourraient mener les nouveaux propriétaires à se défaire de leur animal en refuge, il vaut mieux encourager des éleveurs d’expérience qui connaissent bien la race qu’ils reproduisent !



5. Quelques exemples de différences entre un chiot acheté en animalerie ou chez un éleveur ...

Chiot acquis en animalerie

Chiot acquis chez un éleveur St Hubert

Origine inconnue = pas de garantie

Livre des origines connu et reconnu = garantie.

Parents non visible.

Parents  visible.

Sevré à 5 semaines + long voyage

= chiot stressé+++

Sevré de leur mère à partir de 7 semaines,

Mais toujours en contacte avec elle jusqu'au départ de chez le micro-éleveur à 8 semaines minimum.

Importé des pays de l'est = pas de garantie sur le confort des parents de votre chiot.

Bien souvent les femelles ont deux nichées par an durant toute leur vie (+/- 10 ans).

Elles sont ensuite euthanasié ...

Chiot élevé en Belgique dans des conditions optimales.

Age de la retraite des femelles : 7 ans.

Les mâles et les femelles restent à l'élevage toute leur vie.


Aucun suivi, ni conseil !

Suivi du chiot à vie et conseil assuré.

Non connaissance des ascendants.

Connaissance des ascendants.

Pas de sélection sur base du caractère.

Chiots sélectionnés sur base du caractère et du standard de race.

Pas de coordonnée des éleveurs disponible.

Connaissance des coordonnées des éleveurs.

Chien similaire à une race.

Chien de race "garanti par le livre des origines St Hubert".

La liste est encore longue pour justifier le choix d'un éleveur reconnu …

Les 200 - 300 € représentent donc la différence entre beaucoup de problèmes coûteux et de longues années de plaisir avec votre chien de race.

 

Réfléchissez-y à deux fois avant votre acquisition !